ATELIER COLLECTIF ANIME par Amélie Dodinet, praticienne en chamanisme formée auprès de Laurent Huguelit (FSS)
amelie-bien-etre-lyon.com

Inscription par mail : [email protected]

Cette journée s’adresse aux personnes qui désirent effectuer une première expérience de chamanisme au tambour, pour découvrir leurs esprits alliés dans différents mondes.

CONTENU ET OBJECTIFS DE L’ATELIER :

– explication du voyage chamanique au tambour
– voyage dans le monde d’en bas à la recherche de votre animal de pouvoir
– période de partage
– voyage dans le monde d’en haut à la recherche de vos guides
-période de partage.
-approfondissement : voyage avec un but précis (soin, recherche d’informations, travail sur le pardon, travail sur les rêves, recouvrement d’âme ou autre selon le choix du groupe) et soins chamaniques

Questions et inscriptions : [email protected]

Limite des participants : 15 personnes.
Tarif : 80€
Lieu : Le 7bis – Rue neuve – Bayonne

Selon Wikipédia, le chamanisme est

une pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits de la nature ou les âmes du gibier, les morts du clan, les âmes des enfants à naître, les âmes des malades à ramener à la vie, etc. C’est le chamane qui incarne cette fonction, dans le cadre d’une interdépendance étroite avec la communauté qui le reconnait comme tel.
Le fondateur de la FSS, Micheal Harner, a voulu transmettre une technique dépourvue de contexte culturel et qui pourrait être utilisée et intégrée par les Occidentaux. Il a rassemblé les bases quasi universelles observées dans les pratiques indigènes, qu’il enseigne au travers de la fondation sous forme de séminaires.
Particularités du Core Chamanisme:

Utilisation du tambour pour effectuer les voyages chamaniques (le monde d’en haut, le monde d’en bas et le monde du milieu, selon la cosmogonie de la FSS)
Les rituels ou cérémonies ne sont pas enseignés dans le cadre de la fondation.
L’enseignement s’axe sur les techniques de guérison.
Bel article sur Michael Harner via l’INREES ici : //www.inrees.com/articles/Michael-Harner-Inventeur-chamanisme-moderne/

Selon la FSS (Foundation for Shamanic Studies), fondée par Michael Harner :

Le mot « chamanisme » provient du mot « chaman »/« chamane » (fém. « chamanka ») ou « saman » d’origine toungouse (tungus – Sibérie). Les chamanes sont les hommes-médecine ou guérisseurs des sociétés traditionnelles. Ce sont eux qui maintiennent l’équilibre spirituel et social de leur communauté.
Selon l’anthropologue Michael Harner, qui a étudié les cultures chamaniques du monde durant des décennies, les chamanes se définissent selon certains points qui les différencient des praticiens d’autres traditions spirituelles ou religieuses :

Généralement, les chamanes ont un contact direct avec des esprits. Ils ont un contrôle strict sur un ou plusieurs esprits. Ces esprits ne contrôlent pas et n’usurpent pas la conscience du chamane sans sa permission.Ils se préoccupent du monde « matériel » normal plutôt que d’atteindre un état d’illumination. Ils possèdent la capacité de faire voyager leurs âmes (voyage chamanique).
Les chamanes contrôlent un état modifié de conscience (le chamane détermine quand entrer et quand sortir de l’état modifié de conscience).

Qu’est-ce que le voyage chamanique ?

Selon la FSS :

Le fondement de la pratique de tous les chamanes du monde est le voyage spirituel de l’âme dans l’autre monde, autrement dit, le voyage chamanique. Par l’intermédiaire du voyage chamanique, les chamanes entrent en contact avec des êtres spirituels – les chamans les appellent « esprits » ou « alliés » -, qui leur apparaissent souvent sous la forme d’animaux (animaux de pouvoir) et d’ancêtres personnels ou mythologiques (guides spirituels). Ces alliés de l’autre monde transmettent au chamane l’énergie et la connaissance qui lui permettent d’effectuer un travail de guérison et d’équilibrage pour soi-même, pour d’autres et pour le monde.
Le voyage chamanique commence au son du tambour. Il faut ensuite définir l’intention du voyage chamanique, qui peut être une destination, une question, un soin à effectuer…

Le voyage chamanique commence en général dans un lieu, qui servira de porte d’accès aux monde d’en haut ou d’en bas.

Amener : coussin et tapis de sol, plaid pour vous couvrir, bandeau pour les yeux, stylos, matériel de prise de note, et votre bonne humeur 🙂